illustration_de_patrimoine_article_de_blog_sensibiliser_initier_les_enfants_patrimoine_art_culture_musée
Famille,  Sensibilisation

Quelques idées pour initier les enfants au patrimoine

Le patrimoine est l’affaire de tous. Comme je vous le disais dans cet article d’ailleurs, ce n’est pas qu’une “affaire de vieux“. Aujourd’hui, je vais vous dévoiler quatre manières pour faire aimer le patrimoine à vos enfants. Mais avant tout, j’aimerai vous dire qu’il n’y a pas d’âge pour les intéresser à l’art et à la culture, et qu’il est important de les sensibiliser dès leur plus jeune âge. Alors, il en est de même pour le patrimoine. Des choses assez simples sont à votre portée pour qu’ils soient captivés par ces découvertes. Et pour cela, nul besoin d’être architecte ou artiste, ni d’avoir de grandes connaissances dans ces domaines. L’essentiel est de s’amuser !

Partir à la découverte du patrimoine in real life

Rien de mieux que d’aller sur le terrain pour donner à vos petits le goût des belles choses. Vous comprendrez que c’est sans doute la meilleure manière de les faire apprécier notre patrimoine. Pourquoi ne pas partir à la découverte d’un château le week-end ? Et si vous habitez proche d’un lieu historique, c’est l’occasion d’aller à sa rencontre. Vous n’avez pas besoin de changer de lieu chaque semaine. Votre enfant est ravie de retourner chaque soir au parc en bas de chez vous, alors pourquoi devriez-vous changer de château chaque week-end ? La simplicité est gage de succès ! Si vous laissez vos enfants s’amuser dans le parc d’un château, croyez-moi, ils risquent d’y prendre goût !

Mais il est aussi important de s’adapter. Inutile de faire des kilomètres de circuits “touristiques” pour écrémer de manière exhaustive tout le patrimoine d’une ville. Vous risquez l’overdose, des enfants qui râlent, des “quand est ce qu’on reeeentre” et des “j’ai mal aux piieeeds“. Que cela soit en terme de temps ou de distance, écoutez vos enfants et calez vous sur vos habitudes !

Faire des maquettes avec vos plus jeunes

Quand je parle de patrimoine, j’ai tendance à parler du patrimoine bâti – déformation professionnelle. Bien qu’il existe également du patrimoine immatériel, et que beaucoup d’autres domaines peuvent rentrer dans la catégorie du patrimoine matériel, l’architecture est celui que je maîtrise le plus. Si vous lisez ce paragraphe durant le confinement, il vous sera peut-être utile afin d’occuper vos enfants en réalisant des maquettes ! Pas besoin d’être un expert maquettiste, je vous livre quelques clés ci-dessous.

Il vous faudra tout d’abord du matériel. Ne jetez plus les boîtes en carton, les rouleaux d’essuie-tout et de papier-toilette, les boîtes de riz ou de conserve, les bouchons de bouteilles, les bouteilles en plastique. En bref, pensez à réutiliser ! Vous pouvez aussi détourner des pics à brochette, de la laine, du fil, du coton, des feuilles d’aluminium, des pailles… de la peinture, du sel coloré, de la craie, des morceaux de polystyrène, du papier à bulle… L’astuce est de faire peindre ou colorier tous les supports. C’est plus joli… et ça peut les tenir occupés un certain temps !

Et ensuite, laisser l’imagination de votre enfin déborder. Vous pouvez lui proposer de créer un cirque, une ville, de reproduire votre rue, sa maison.. d’imaginer la forêt ou le parc d’attraction de ses rêves…

Emmener les enfants dans des musées

Là aussi, on adapte à l’âge de l’enfant. Inutile de déambuler devant toutes les œuvres, quelques unes suffiront à éveiller ses sens et sa curiosité. La balade dans le musée peut même devenir un incontournable de votre emploi du temps. Inutile de se mettre la pression, de lui faire lire tous les “cartouches”, de vouloir être exhaustif. Votre enfant n’appréciera pas plus la balade si vous connaissez tous les auteurs des oeuvres, si vous savez réciter l’intégralité des mouvements artistiques. L’essentiel est de passer un moment agréable avec lui. Pour les plus jeunes, c’est aussi l’occasion de les faire verbaliser sur ce qu’ils voient, et d’enrichir leur vocabulaire.

Mais concrètement, qu’est ce qu’on fait dans un musée avec un enfant ? Beaucoup d’établissements culturels proposent des parcours de visite pensés pour les plus jeunes. N’hésitez pas à le demander à l’accueil ou aux guides. Si ces parcours sont intéressants pour les enfants, ils vous donnent aussi des mots et notions clés à aborder avec eux. C’est un peu votre anti-sèche.

Vous pouvez aussi venir au musée avec un carnet de dessin et quelques feutres ou crayons, et vous installer avec votre enfant face à un tableau ou à une oeuvre d’art. Vous seriez étonnés de la qualité des dessins que votre petite tête blonde réalisera !

Les faire participer à des activités de groupe autour de l’art

L’art peut être l’occasion de passer de jolis moments en famille. Mais c’est aussi une manière de se faire des amis. De nombreux musées proposent des activités pour les enfants. Souvent par groupe d’une dizaine de jeunes, encadrés par des médiateurs du musée et parfois un intervenant extérieur, ces moments sont propices à la rencontre de l’autre.

J’ai eu l’occasion d’animer à plusieurs reprises des ateliers de dessin d’architecture au Musée d’art et d’histoire de la ville de L’Isle-Adam dans le Val d’Oise. Après avoir visiter l’exposition et bénéficier des explications adaptées des animatrices, chaque enfant a choisi un tableau qu’il aimait, et s’est installé devant afin de le redessiner. Durant deux heures, je venais leur donner des petites astuces pour dessiner, sans oublier de leur redonner confiance quand certains se décourageaient.

Les activités de groupe et avec d’autres jeunes sont l’occasion pour les enfants d’apprécier l’art et le patrimoine sans que ça soit sous le regard des parents. Je ne vous apprends rien en disant que quand c’est dit par quelqu’un d’autres, c’est apprécié autrement. Alors n’hésitez pas à vous renseigner auprès des musées ou mairies près de chez vous, il y a sans doute des activités proposées pour les enfants.

Finalement, initier les enfants au patrimoine, c’est inclure ce dernier dans des routines et des habitudes à leur transmettre. C’est “faire un détour” au musée l’air de rien, rentrer dans une église pour “sentir l’espace”, c’est crayonner ou réaliser des petites maquettes lors des activités manuelles du mercredi après-midi. Si vous aussi, vous êtes des amoureux du patrimoine et que vous essayez de sensibiliser vos enfants à sa beauté, n’hésitez pas à partager avec moi vos idées, je serai ravie de les découvrir !

Laisser un commentaire