Article-de-blog-illustration-de-patrimoine-comment-valoriser-son-patrimoine-collectivites-territoriales
Entreprises,  Patrimoine

Collectivités territoriales : prenez confiance en votre patrimoine

En France, plus de la moitié des monuments historiques classés appartiennent à des collectivités publiques ou à l’État. Partant de ce constat, il m’a paru indispensable de m’adresser à vous : que vous soyez élus, mairies, membres d’un conseil départemental, salarié d’un office de tourisme, ou que sais-je. Et pourquoi pas membre du ministère de la Culture ? Quel que soit votre poste, quel que soit votre niveau de responsabilité, vous pouvez vous impliquer dans la valorisation du patrimoine. Si vous ne connaissez pas la légende du Colibri, je vous invite à la lire. Elle s’applique très bien à cette situation.

Le patrimoine est une source incroyable de richesses et de bienfaits. Placé au centre d’une logique de développement économique et territorial, il est un vrai tremplin. Il est important d’avoir conscience des retombées directes et indirectes qu’il peut avoir, lorsqu’il est bien utilisé.

Car oui, le patrimoine peut être un véritable outil de croissance économique pour votre territoire. Il est temps de saisir l’ampleur des choses. Être ambitieux pour nos vieilles pierres n’est pas une folie ! C’est une nécessité ! Stéphane Bern le répète régulièrement : le patrimoine ne se délocalise pas. Il est un pilier sur lequel vous devez vous appuyer pour faire rayonner votre territoire.

Quand je parle de territoire, je parle de votre quartier, de votre village. Mais aussi de votre communauté de communes, votre département, voire votre région. Peu importe là où vous vous situez sur la grande chaîne des collectivités territoriales, vous avez un rôle à jouer ! Je vous propose de vous guider sur certains points qui me semblent importants. La première est la confiance que vous mettez dans votre patrimoine. La seconde est celle de s’entourer et de créer des synergies entre acteurs, et « last but not least », le fait d’oser et de ne pas attendre pour ne pas « louper le coche » !

Prendre confiance en son patrimoine et miser local

Je répète une nouvelle fois les propos de Stéphane Bern : le patrimoine ne se délocalise pas. La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez donc pas à rougir de ce que votre territoire possède. Mais il est peut-être juste temps d’actionner des leviers pour le valoriser.

En tant que collectivités territoriales, vous pouvez aussi faire confiance aux acteurs locaux privés qui se trouvent à proximité des monuments. Vous n’êtes pas seuls. La mise en valeur du patrimoine profitera à tous : commerçants, professionnels du monde du tourisme, guides locaux, restaurateurs… et j’en passe. Un temps de concertation peut être une belle opportunité de fédérer et d’agir main dans la main. Plus on est de fous, plus on rit. Plus sérieusement, il est temps de mettre en commun nos idées, nos énergies et nos compétences, pour le bien du patrimoine.

Considérez votre monument comme une exclusivité territoriale. Eh oui, il n’y en a pas d’autres identiques ailleurs ! C’est le moment de mettre en place une stratégie locale tout en s’appuyant sur les acteurs locaux

Le patrimoine, une entreprise à lui seul !

Stop. On arrête de se comparer, de regarder l’herbe soi-disant plus verte dans le pré du voisin. C’est la meilleure manière de se décourager et de ne pas avancer. En écrivant cet article, je prends doucement mais sûrement conscience que comme tout, valoriser le patrimoine est une question de mindset. En fait, le patrimoine n’est ni plus ni moins qu’une entreprise que l’on se partage. Chacun a son rôle à jouer. Nous sommes dépositaires de ces vieilles pierres de notre territoire et notre rôle est de les valoriser, d’y sensibiliser le plus grand nombre, afin de les préserver et les transmettre aux générations futures.

illustration de patrimoine article de blog collectivités territoriales patrimoine bâti mise en valeur atout touristique et économique

Vous n’avez pas besoin d’attendre que votre ville ou village obtienne un label ou soit classé au patrimoine mondial de l’UNESCO pour entreprendre la valorisation de son patrimoine bâti. Il ne faut pas oublier que c’est un cercle vertueux, mais qu’il faut bien commencer petit. Et c’est ok ! Je reprendrais ici des concepts de développement entrepreneurial que j’ai approfondi dans l’ouvrage de Marie Forleo « Everything is figureoutable » [tout est possible, tout est réalisable]. Voyez le patrimoine comme un outil de croissance, non pas comme une finalité. Intégrer nos monuments dans une logique de développement, toujours à l’écoute d’opportunités pour grandir. Et non pas comme une fin en soi. Les vieilles pierres continueront d’exister après nous si nous en prenons soin. Soyons donc attentifs à ce que nous pouvons construire dans la durée. Soyons simples et efficaces.

S’inspirer d’autres collectivités

Autre conseil : entourez-vous ! Ne restez pas seuls. On le dit aussi très souvent dans l’entrepreneuriat, et je vous assure qu’il en est de même pour tout autre secteur d’activité. Bien que votre patrimoine local soit unique, les modèles économiques autour des monuments historiques peuvent être similaires à d’autres régions, à d’autres départements. Qu’est-ce qui vous empêche, demain, de contacter votre homologue dans une autre structure pour échanger avec lui sur les actions mises en place dans le cadre de la valorisation du patrimoine ?

Des modèles de développements touristiques et culturels ont déjà été mis en place dans certains départements par exemple. Ils ont su en faire un vrai atout et l’économie locale s’y appuie pour se développer. Testés et approuvés par d’autres, vous ne risquez rien à vous en inspirez. Et puis même si ce n’est pas pour en tirer des idées directement, échanger avec d’autres acteurs du patrimoine va vous ouvrir des portes sur de nouvelles perspectives. Et si je vous dis que cet article de blog est tout droit inspiré d’une discussion que j’ai eu avec une abonnée sur Instagram à 22h30 alors qu’il pleuvait des cordes en plein mois d’août ?

Monter dans le train avant qu’il ne soit trop tard !

Pas évident de trouver un titre à cette partie, mais laissez-moi vous expliquer. Imaginons qu’un monument de votre collectivité va être mis en avant par un plan de développement touristique. Ou que des investisseurs sont prêts à miser dessus, ou encore qu’un musée va voir le jour… Bref, imaginons que ça bouge en sous-marin ! Saisissez cette occasion pour rebondir ! N’attendez pas trop, ne loupez pas le coche. Il faut anticiper. Être prêts à réagir.

Le tourisme et le patrimoine sont en train de devenir – si ils ne le sont pas déjà !- de vrais atouts et des vecteurs de développement locaux puissants. Il faut que vous montiez dans le train AVANT qu’il ne vous passe sous le nez. Avant qu’il n’arrive à destination finale. Vous verrez que j’utilise beaucoup de métaphore dans ce paragraphe, mais c’est pour rendre les choses encore plus poignantes !

Ce n’est pas « après » qu’il faut saisir les choses, c’est avant. Comme je le disais dans un article précédent, c’est “avant” qu’il faut préparer l’après. Alors oui, ça demande un peu d’audace. Il faut oser faire un petit pas en avant pour enclencher les choses. Mais voyez tout ce qui s’ouvre à vous par la suite dès que vous mettez le doigt dans ce vertueux engrenage. Il faut mettre le pied à l’étrier (et la main au porte feuille, désolée) avant que tout soit mis en place.

Le patrimoine est un vrai investissement à long terme pour les collectivités et les retours sur investissements seront présents. N’hésitez pas à vous faire accompagner par des agences de valorisation du patrimoine, comme Alma Heritage par exemple. Le patrimoine est l’affaire de tous. Il est important de saisir l’occasion de le mettre en avant et d’user des compétences et des savoir-faire de chacun pour le faire prospérer !

Laisser un commentaire