article_de_blog_illustration_de_patrimoine_road_trip_en_normandie_chateaux_a_visiter
Découvertes,  Patrimoine,  Voyage

Un road-trip en Normandie à la découverte de ses châteaux et domaines

En ces temps de confinement, je ne vous cache pas que mon envie de voyager et de découvrir de nouveaux lieux patrimoniaux est mise à mal. Oui il y a les visites virtuelles, les réseaux sociaux qui nous permettent de garder contact avec les propriétaires. Mais difficile de contenter ma soif de découverte de cette manière. Nous savons finalement peu de choses sur la manière dont le tourisme va redémarrer à la suite du déconfinement, et je commence à me languir de visiter tous ces lieux magnifiques.

En parallèle, je me rends compte que la route que nous faisons presque deux fois par mois avec mon mari, pour rejoindre la Normandie depuis Paris, est une route remplie de châteaux et de lieux magnifiques. Et pourtant, nous n’en avons visité que trop peu. Alors je lance le défi à mon cher et tendre : la prochaine fois, on visitera ces châteaux, en road trip, en dormant sous tente, et en prenant notre temps sur la route pour découvrir les merveilles de notre territoire. Voici la liste -non exhaustive- des domaines et lieux normands qui me donnent envie et que nous visiterons lors de ce voyage. Un retour aux sources que j’ai hâte de commencer !

Je vous avoue ne pas savoir comment trier cette liste… par département, par date de construction, par style ou encore par ordre alphabétique… Partons sur ça, vous pourrez ainsi aller directement à celui qui vous intéresse peut-être plus qu’un autre. Pour chacun d’entre eux, je partagerai avec vous une petite anecdote, un fait historique, ou un événement marquant qui font l’histoire de ce patrimoine normand.

Château de Balleroy

Situé à l’ouest du Calvados, le château de Balleroy a été construit en 1631 par le célèbre architecte français François Mansart, connu pour être à l’origine de l’architecture classique en France. C’est à lui que l’on doit l’expression « à la Mansart », ou la toiture mansardée, typique des architectures du 17ème siècle.

Jardins du Château de Brécy

Là aussi proche de Bayeux, les jardins du château sont uniques en Normandie. Classés « jardins remarquables » et « Monuments historiques », c’est encore une fois à François Mansart qu’on attribue leur dessin ! Organisés en terrasses et à la Française, les parterres jonglent entre les buis et les fontaines, les fleurs et les sculptures.

Château de Canon

Devrais-je commencer par ce jeu de mots trop simple ? Non ! Le château de Canon, dont la façade se reflète poétiquement dans le miroir d’eau qui lui fait face, a été construit au 18ème siècle. Les jardins appelés “chartreuses”, au nombre de 13, sont des petits espaces murés qui abritent une grande diversité de variétés de fleurs et de plantes.

Château de Cany

Une petite pépite, dont on attribue la construction à… François Mansart encore une fois. Inhabité depuis les années 80, les travaux de rénovation doivent se terminer cette année pour permettre à la famille propriétaire d’habiter les lieux dès que possible.

Château de Carsix

Si vous travaillez dans le domaine du mariage, ou si vous êtes de futurs mariés à la recherche d’un lieu de réception normand, vous connaissez forcément le Château de Carsix. Construit au milieu du 18è siècle, ce château dont la façade allie subtilement pierres et briques est le partenaire idéal des réceptions chics et bohèmes.

Château du Haras du Pin

Amis des chevaux, vous apprécierez sans doute ce lieu. Les deux seuls édifices du haras qui ont traversé les siècles sont les écuries et le château. Ils ont été construits au début des années 1700, ce qui fait du Haras du Pin le plus ancien haras national. C’est dans son château que de nombreux directeurs logeaient. Depuis les terrasses du château, vous pourrez observer l’ensemble du domaine avec un point de vue exceptionnel.

Abbaye de Jumièges

Nichée dans les méandres de la Seine non loin de Rouen, l’abbaye de Jumièges est un endroit poétique qu’il me tarde de visiter à nouveau. Il ne reste à vrai dire plus grand chose de l’abbaye bénédictine, mais ses ruines suffisent à nous transporter dans le temps. Les hauts murs de l’église et de l’abbatiale en pierre blanche qui ont subsisté sont de magnifiques vestiges à préserver.

Abbaye de Longues sur mer

A deux pas des plages du débarquement se trouve cette abbaye dont les propriétaires remuent ciel et terre pour la rénover. Dans un cadre verdoyant, vous pouvez cheminer dans les jardins potagers, dans l’ancien réfectoire des moines, mais aussi admirer les volumes de l’ancienne église, qui devrait retrouver son toit d’origine d’ici quelques mois grâce notamment au Loto du Patrimoine.

Château de Martainville

Le château, dont la construction prit fin en 1495, abrite le Musée des Traditions et Arts Normands, créé en 1961 par le Conseil Général de Seine-Maritime. Sa façade se compose principalement de briques, cuites sur place, et de pierres blanches issues des carrières de Vernon, à une cinquantaine de kilomètres du château.

Château de Pinterville

C’est Pierre Le Pesant de Boisguilbert qui construit le château en 1680. C’est aujourd’hui une propriété privée qui ne se visite malheureusement pas. Il n’est pas classé au titre des Monuments Historiques. Cependant, les nouveaux propriétaires font le pari “un peu fou” comme ils disent, de redonner à ce château son éclat d’antan.

Château de la Ferté-Fresnel

Aujourd’hui également appelé le Château des Rêves, c’est un domaine qui a vu son château reconstruit quatre fois, jusqu’à celui actuel, construit sous l’Empire de Napoléon III. Il a été ouvert au public pour la première fois l’an dernier, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Le château des rêves, c’est aussi la possibilité de découvrir l’histoire du lieu lors de visites thématiques ou encore d’assister à des cours d’oenologie.

Château de Roumare

Lieu emblématique de l’architecture cauchoise, le château de Roumare, à quelques kilomètres de Rouen, a appartenu à la famille Vaignon de Mortemer. La polychromie des façades est “à la mode” lors de sa construction au début du XVIIème siècle. Alors les façades sont ornées de pierres de silex noir ou blanc, des briques de St Jean orangées, des grès ou des calcaires blancs. Le tout géométriquement organisé. Pensez à aller vous promener dans la Forêt domaniale de Roumare au passage, vous y croiserez sans doute quelques sangliers !

Château de Rouvray

Nombreux sont les propriétaires qui font construire leur belle demeure au plus près des méandres de la Seine. C’est le cas pour Eugène Dutuit, qui fit construire le château de Rouvray en 1876 au sud-ouest de Rouen.

Château de Tilly

Construit entre 1530 et 1535, le château de Tilly devient rapidement un lieu privilégié de chasse. Son état se dégrade mais en 2012, la propriété retrouve son éclat grâce à d’importants travaux de rénovation. Comme beaucoup de châteaux normands de l’époque de la Renaissance, la façade se pare d’un savant mélange de briques et de pierres blanches.

Château d’Yville-sur-Seine

Sur les bords de Seine se dresse le château de la commune d’Yville-sur-Seine. Inscrit aux monuments historiques en 1931, cette demeure particulière. Elle a été construite en 1708, et il semblerait que l’architecte ne soit autre que le petit-neveu de François Mansart, Jules Hardouin-Mansart. Les propriétaires se succèdent, et c’est un anglais qui rachète le château dans les années 80. Il y vit des jours paisibles, entourés d’un parc de 12 hectares.


Et il y en a finalement tellement d’autres… La Normandie regorge de patrimoine et de lieux que vous pouvez visiter ! Le château du Bourg-Saint-Léonard, le domaine de Beauregard, l’abbaye de Juaye Mondaye… Évidemment sans oublier le Mont-Saint-Michel, qui, si tant est que l’on doive le rappeler, est bel et bien… normand !

2 commentaires

Laisser un commentaire

La fête des mères approche ! Pensez à passer commande avant vendredi pour vous assurer d'être livré à temps ! Ignorer