illustration_de_patrimoine_définition_patrimoine_communauté_participation_article_de_blog_kézako
Patrimoine

Définissons ensemble ce qu’est le patrimoine !

J’aime recueillir vos avis. J’aime être au contact du public et discuter avec vous. Alors quand j’ai eu envie d’écrire un article sur le vaste sujet du patrimoine, je me suis dis que je ne pouvais le faire sans vous. Et puis, qui suis-je, qui sommes-nous, pour définir à titre personnel, ce qu’est le patrimoine ?

Le patrimoine, entre histoire et culture

Pour beaucoup d’entre vous, le patrimoine, c’est une question d’histoire et de culture. “Notre histoire”, “notre culture”, “notre âme”, sont trois termes qui reviennent de manière récurrente dans vos réponses. Maëlle ne le limite pas dans le temps : “Je dirais que ce sont des monuments qui font partie de l’histoire, même récente (…)“, et le relie “(…) à des événements particuliers de la ville ou du pays”. Le patrimoine fait partie de la vie locale, et rayonne à différentes échelles du territoire : communale, départementale, nationale, parfois mondiale. Anne nous dit d’ailleurs que “c’est ce qui donne une âme à un lieu, c’est comme le décor de la vie”

Arlette nous fait d’ailleurs remarquer que nous avons face à nous une grande “richesse”, et que nous “vivons en permanence dans le magnifique”, à tel point que “nous ne rendons plus compte de tous ces trésors”. Le patrimoine fait partie de notre quotidien. En avons-nous réellement conscience ?

Transmettre ce que l’on a reçu

Dans la plupart de vos réponses, vous évoquez l’idée que le patrimoine fait partie de “nos souvenirs, notre mémoire” comme le dit Victoire. Charlotte quant à elle, évoque un “beau cadeau que nous transmettons de génération en génération“, un cadeau “légué par nos aïeux”, ajoute Alexis. Pour beaucoup, et comme Clotilde, le patrimoine est “l’héritage vivant de notre histoire passé”.

En parlant de transmission, certains ont fait du patrimoine leur métier. Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, ou que vous avez déjà lu d’autres articles sur le blog, vous avez que c’est aussi mon cas ! C’est aussi ce qu’à choisi l’une d’entre vous – qui n’a pas laissé son prénom, dommage !-, qui travaille “au sein d’un service d’une ville d’art et d’histoire !” Je sais aussi que beaucoup d’entre vous sont engagés dans des associations, ou à titre personnel, dans le patrimoine et sa sauvegarde.

Protéger le patrimoine est un devoir

Face à cette notion d’héritage et de transmission, il vous semble primordial de venir en aide au patrimoine en péril. Comme le dit Marie, c’est un “héritage à entretenir, à transmettre. Une richesse, fragile, à valoriser, une fierté “. Alexis y voit même “une forme de protectorat. Puisque le patrimoine “[lui] donne une identité et des racines, [lui, il] le protège” dans ses paroles et dans ses actes. Madeline parle de “vestiges de notre passé commun. Des vestiges que l’on se doit de conserver, de restaurer, de partager et d’aimer car ils sont la beauté de notre pays, et ont traversé des siècles d’histoire

Le patrimoine, plus grand que l’Homme ?

Pourquoi le patrimoine semble être quelque chose de si précieux à vos yeux ? Pour beaucoup, le fait qu’il traverse les générations et qu’il “vous dépasse” le rend “différent“, comme Virginie pour qui le patrimoine est “le témoin de la vie d’hier” et est un marqueur “du temps sur l’Humanité“. Il s’inscrit dans le temps. Il existait hier, il est présent aujourd’hui, et doit perdurer demain.

Valentine nous parle de sa richesse, de sa beauté. Le patrimoine, c’est “tous les trésors de notre pays, les belles pierres qui font la richesse de la France“, ce que confirme Clotilde en parlant d’une “richesse unique“.

Je laisse le mot de la fin à Judith :
Pour toi, qu’est ce que le patrimoine ?
C’est essentiel.

Un commentaire

Laisser un commentaire